SNCF MIXITÉ est un site de SNCF

Mixité : Une obligation de résultats

Le quatrième accord « en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et de la mixité » signé le 9 novembre dernier par la SNCF et l’ensemble des organisations syndicales représentatives, porte sur des mesures permettant de recruter davantage de femmes, garantir à toutes et à tous l’égalité dans les parcours professionnels et les politiques de…

Publié le 16/12/2021 à 9:00
Marc Bourgain
Marc Bourgain

Le quatrième accord « en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et de la mixité » signé le 9 novembre dernier par la SNCF et l’ensemble des organisations syndicales représentatives, porte sur des mesures permettant de recruter davantage de femmes, garantir à toutes et à tous l’égalité dans les parcours professionnels et les politiques de rémunération, combattre tous les stéréotypes et toutes les violences sexistes et sexuelles au sein de l’entreprise, mieux intégrer les problématiques liées à la parentalité et à l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle… 

 

Conclu pour la période 2021-2024, l’accord engage les cinq sociétés du Groupe et comprend des avancées significatives. Surtout, il va plus loin que les précédents accords car il s’accompagne d’un pilotage renforcé. Ainsi, des comités de pilotage associant des représentants de la DRH Groupe, des cinq sociétés et des organisations syndicales signataires veilleront régulièrement à sa bonne mise en œuvre. Chaque année, ils analyseront les résultats obtenus et proposeront les actions nécessaires pour atteindre les objectifs fixés. 

Par ailleurs, des études visant à trouver de nouveaux leviers de progrès – en particulier sur la féminisation de nos métiers, sur l’ascenseur social et sur la parentalité – seront menées. Des audits permettant d’identifier d’éventuelles mesures correctives dans les processus de recrutement seront conduits. Cet accord a été élaboré pour que nous passions définitivement des intentions à l’action, et pour que nous obtenions des résultats tangibles. 

Nous sommes en train d’établir, pour chacune des sociétés et leur CSE, des feuilles de route annuelles qui seront suivies par la Direction générale du Groupe, sur la base d’indicateurs de performance communs. Elles sont bien sûr en cohérence avec les six engagements de la trajectoire Mixité 2030 portée par le président Jean-Pierre Farandou (égalité salariale, féminisation du recrutement et de l’encadrement, égalité d’accès aux formations, lutte contre le sexisme et le harcèlement sexuel, équilibre de la parentalité). 

Les correspondants Mixité de la DRH, présents sur tout le territoire, seront les acteurs et actrices clés du déploiement de cet accord. Ils participeront au plan d’actions visant à atteindre les engagements, contribueront à l’élaborer les bilans présentés en CSE. Ils impulseront et participeront également aux actions de promotion de la mixité et de l’égalité professionnelle auprès des managers et salariés de leurs périmètres.  

Et le réseau SNCF Mixité ? Formidable incubateur d’idées, source de prise de conscience et moteur d’actions, il contribue lui aussi, avec ses presque 11 00 membres, à la transformation du Groupe. Sa force réside dans sa capacité à nourrir la réflexion au travers d’initiatives, d’actions et de démarches innovantes. Songeons notamment à OptiMixte, un outil simple qui accompagne les établissements pour améliorer durablement la mixité au sein du Groupe. Source d’inspiration et d’innovation sociétale, le réseau agit en parfaite complémentarité avec la DRH Groupe, et s’investit pleinement dans cette politique d’égalité professionnelle, concrète et chiffrée. 

Marc Bourgain, directeur du pôle Qualité de Vie au Travail et Diversité au sein de la DRH Groupe 

En savoir plus