SNCF MIXITÉ est un site de SNCF

« Nos métiers n’ont pas de genre ! »

Comme dans la majorité des entreprises industrielles françaises, les femmes restent peu nombreuses chez SNCF Réseau. Pourtant, on sait que la mixité des profils, à tous les niveaux et dans tous les métiers, enrichit les points de vue, favorise la performance et contribue à une meilleure qualité de vie au travail. De nombreux progrès ont…

Publié le 22/09/2021 à 13:00
Christophe Huau, directeur territorial SNCF Réseau Bretagne et Pays de la Loire
Christophe Huau, directeur territorial SNCF Réseau Bretagne et Pays de la Loire

Comme dans la majorité des entreprises industrielles françaises, les femmes restent peu nombreuses chez SNCF Réseau. Pourtant, on sait que la mixité des profils, à tous les niveaux et dans tous les métiers, enrichit les points de vue, favorise la performance et contribue à une meilleure qualité de vie au travail. De nombreux progrès ont été faits ces dernières années, toutefois, dans les métiers techniques – notamment sur les collèges exécution et maîtrise –, la place des femmes stagne et il reste beaucoup à faire.

Je l’ai pleinement mesuré en prenant mes nouvelles fonctions de directeur territorial Bretagne et Pays de Loire, il y a trois ans maintenant. Dans nos établissements de production, la sous-représentation féminine est criante. On ne compte toujours que peu de femmes dans des métiers où pourtant la force physique n’est plus requise comme cela a pu l’être il y a des décennies. Encore une fois, cet état de fait n’est pas propre à SNCF Réseau. Nombreuses sont les entreprises tierces avec lesquelles nous travaillons où s’observe la même situation. Mais chacun doit prendre sa part !

C’est pourquoi j’ai souhaité devenir membre du réseau SNCF au féminin, rebaptisé depuis juillet 2021 SNCF Mixité. Accroître la féminisation des effectifs, garantir l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans les parcours professionnels ou favoriser l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle sont des sujets dont tout le monde doit s’emparer. J’en suis convaincu !

Nous mettons en œuvre différents leviers d’actions pour assurer la promotion des femmes et favoriser leur recrutement. Nous nous mobilisons par exemple auprès des établissements scolaires afin de mieux faire connaître nos emplois et de déconstruire les stéréotypes qui freinent parfois la carrière des femmes (témoignages de salariées devant les élèves, actions directes d’information et de recrutement) … Dès que l’occasion se présente, notamment lors de visites de nos chantiers par des élus locaux et les préfets, nous essayons de mettre en avant nos collègues femmes qui le souhaitent. Une façon de dire que « oui, c’est possible d’être une femme, de prendre toute sa place dans des métiers techniques et de s’y épanouir ». Pour améliorer la féminisation des métiers techniques et d’intervention, nous multiplions aussi les initiatives au travers d’événements ciblés : expositions de photos de personnels féminins qui exercent des métiers techniques, dans les gares de Bretagne et des Pays de Loire, publication d’articles sur l’emploi au féminin, assortis d’interviews de certaines de nos collaboratrices dans la presse quotidienne régionale…

Par ailleurs, les ambassades Bretagne et Pays de Loire, ouvertes vers l’externe, mènent des actions communes avec d’autres réseaux d’entreprises, tel Énergie ELLES d’EDF), tout en proposant toute l’année en interne des ateliers pour s’enrichir et mieux se connaitre (« RGPD pour les nuls », « le pouvoir de la narration », « écoute active et parole efficace » …).
Mais toutes ces actions, aussi utiles soient-elles, doivent s’accompagner d’une évolution des mentalités. Le travail de nuit, qui est le lot de certains métiers techniques au sein de SNCF Réseau, constitue sans doute encore aujourd’hui une difficulté pour la progression de l’emploi féminin.

Nous avons encore du chemin à parcourir, mais recruter plus activement des talents féminins et promouvoir la mixité des profils afin de représenter plus fidèlement la société méritent que toutes et tous nous nous mobilisions.

Christophe Huau, directeur territorial SNCF Réseau Bretagne et Pays de la Loire